2017 - Volume 65

April
January

2016 - Volume 64

October
July
April
January

2015 - Volume 63

October
July
April
January
Home arrow Archives Index arrow January 2000 arrow January 2000 - French
January 2000 - French PDF Print E-mail


The International Journal of Clinical and Experimental Hypnosis
Volume 48, Number 1 - January 2000 - French

 

Hypnotisabilité et utilisation de la guérison traditionnelle Dhami-Jhankri au Népal.
Amitava Biswas, Donna See, Manuela M Kogon et David Spiegel.

Ce travail a étudié le r™le de la sensibilité hypnotique dans la pratique du dhami-jhankri, approche de soins issue de la tradition népalaise. La capacité hypnotique de 248 patients masculins a été mesurée dans un cabinet médical allopathique occidental, dans un cabinet de médecine Ayurvédique (ancien art hindou de soins) et dans une pratique de dhami-jhankri. L'hypnotisabilité était établie au moyen du profil d'induction hypnotique (HIP). Les résultats d'induction du HIP étaient plus significativement plus élevés parmi les patients dhami-jhankri que parmi les Ayurvédiques ou allopathiques. En outre, les patients qui retournŹrent ˆ l'approche dhami-jhankri étaient plus fortement hypnotisables que ceux qui y étaient allés pour la premiŹre fois. De plus, la satisfaction des patients soumis au traitement dhami-jhankri était corrélée positivement aux scores HIP. Les auteurs ont conclu que le phénomŹne hypnotique, tel qu'il est mesuré en Occident, doit źtre un des composants importants du traitement dhami-jhankri en Orient.

 

Réactivité cardio-vasculaire pendant l'hypnose et sensibilité hypnotique : trois études sur la variation du pouls cardiaque.
William J. Ray, David Sabsevitz, Vilfredo De Pascalis, Karen Quigley, Deane Aikins et Melissa Tubbs.

Ce travail a pour objectif d'examiner, dans trois études séparées, la relation entre la sensibilité hypnotique et les constantes cardio-vasculaires, plus spécialement l'activité parasympathique. Dans ces études, ni le pouls cardiaque ni la variation du pouls n'ont différé entre les sujets hautement ou faiblement hypnotisables par rapport aux chiffres de base. En outre, dans la premiŹre étude, les exercices ˆ effectuer qui étaient susceptibles d'augmenter la différence entre des réponses parasympathiques ou sympathiques ont montré qu'il n'y avait pas d'interaction avec la sensibilité hypnotique des sujets. Au total, ces trois études montrent que la sensibilité hypnotique en elle-mźme n'est pas associée aux états cardiaques de base ou aux réponses cardiaques. De plus, une induction hypnotique elle-mźme ne peut influencer et initier une différence dans l'activité parasympathique chez les patient hautement hypnotisables par rapport aux faiblement hypnotisables.

 

De la difficulté ˆ la suggestion comme hypothétique modératrice de la relation entre l'absorption et la suggestibilité : une nouvelle analyse spectrale.
Irving Kirsch, Leonard S. Milling, et Cheryl Burgess

Des mesures de suggestion hypnotique et d'absorption ont été appliquées ˆ 146 participants au cours de différentes expériences. Une analyse spectrale fut effectuée en corrélant la difficulté de suggestions hypnotiques individuelles ˆ l'importance de l'association entre suggestions et absorption. Contrairement au modŹle ˆ deux composantes, l'absorption n'était pas corrélée de faćon plus élevée avec les suggestions difficiles qu'avec les suggestions faciles. Ceci fut confirmé par une meta-analyse et une autre analyse spectrale. En outre, les corrélations d'études croisées ont révélé que l'importance de l'association entre l'absorption et les suggestions individuelles est grandement variable, rendant ainsi le modŹle ˆ deux composantes trŹs difficile ˆ tester. Ces découvertes montrent que ces résultats discordants dans la précédente analyse spectrale pouvaient źtre dus ˆ la faible fiabilité d'association ˆ des scores individuels, tout comme le nombre relativement bas de corrélations qui constituent les résultats bruts de ces analyses.

 

Les normes italiennes de l' échelle de susceptibilité hypnotique du groupe Harvard, forme A.
Vilfredo De Pascalis, Paolo Russo, et Francesco S. Marucci.

Les auteurs présentent les normes d'une traduction italienne du Harvard Group Scale of Hypnotic Susceptibility, Form A (HGSHS:A) de Shor & E. Orne (1962). Des sujets, recrutés entre 1986 et 1989 furent réunis en un groupe de 376 participants (297 femmes, 79 hommes). Les données des normes admises étaient généralement congruentes avec les études plus précoces tant dans la distribution des scores que les niveaux de difficulté et de confiance. Les femmes avaient un niveau plus élevé d'hypnotisabilité et des chiffres plus élevés de taux de réceptivité que les hommes. Les scores de confiance de l'adaptation italienne du HGSHS:A furent les mźme que ceux qui ont été précédemment décrits dans l'exemple allemand, mais plus bas que ceux d'Australie, du Canada, et ceux américains originels. Les résultats montrent que la version italienne du HGSHS:A est un outil efficace pour étudier l'hypnotisabilité dans un contexte italien.

 
trymax ÍůūŮŻ ŗŪ„ŽŤťŮÍÓ„Ó ˇÁŻÍŗ ‚ žÓŮÍ‚Ś