2017 - Volume 65

April
January

2016 - Volume 64

October
July
April
January

2015 - Volume 63

October
July
April
January
Home arrow Archives Index arrow April 2002 arrow April 2002 - French
April 2002 - French PDF Print E-mail

 

The International Journal of Clinical and Experimental Hypnosis
Volume 50, Number 2 - April 2002 - French

 

Comment des praticiens peuvent rendre scientifiquement viables des contributions aux résultats de la recherche clinique : le suivi dans le temps d'un cas unique
Jeffrey J. Borckardt et Michael R. Nash

Bien que les praticiens aient typiquement un intérêt considérable pour la recherche, et spécifiquement pour les interventions qui marchent ou ne marchent pas, ils abandonnent bien souvent la notion qu'ils peuvent effectuer des contributions scientifiques aux publications de recherche. Ceci vient de l'idée que le seule vraie expérimentation ne peut être faite que sur deux groupes comparés. Il existe une nouvelle forme de véritable expérimentation parfaitement compatible avec le monde clinique : le suivi dans le temps d'un cas clinique. Le suivi systématique et intensif d'un seul cas ou de quelques patients peut permettre de faire des déductions sur l'efficacité, et dans certaines circonstances, des mécanismes du changement. Ce travail décrit comment les cliniciens utilisant l'hypnose peuvent travailler avec ce procédé de recherche. Les raisons et les caractéristiques de ce modèle de suivi dans le temps d'un cas unique sont décrites de façon générale, chaque modèle est illustré des cas actuels issus de publications d'hypnose. De nouvelles méthodes d'analyse statistique compatibles avec les compétences actuelles des praticiens sont également décrites.

 

Efficacité de l'hypnose dans le traitement du prurit chez des patients HIV/AIDS : une analyse de suivi dans le temps.
Julia J. Rucklidge et Douglas Saunders

Le prurit, ou démangeaison généralisée, est source d'inconfort et d'affliction chez une minorité significative de sujet porteurs d'AIDS. Quelques cas anecdotiques rapportés suggèrent que l'hypnose peut être un traitement utile, entraînant une diminution de l'affliction et une amélioration de l'état du patient. Mais faisait défaut un examen empirique du sujet. Ce travail de suivi dans le temps rapporte les résultats d'un traitement de 6 séances d'auto hypnose incluant relaxation, approfondissement, imagerie et pratique à domicile; chez 3 hommes HIV + souffrant de prurit en rapport avec la maladie ou le traitement spécifique. Après traitement par hypnose les 3 patients ont rapporté une réduction significative du prurit dans la journée tout comme pendant le sommeil. 1 patient a ressenti de façon significative la diminution de l'affliction due au prurit. Un autre a ressenti significativement moins de gêne due au prurit. Pour 2 patients avec lesquels un suivi de 4 mois fut possible, le bénéfice du traitement fut stable, au travers des différentes variables, et il augmenta durablement.

 

L'hypnose dans le contrôle de la douleur due au HIV/AIDS
Mark Christopher Langenfeld, Ennio Cipani, et Jeffrey J. Borckardt

Cette étude intensive de cas cliniques a utilisé un modèle A-B de suivi dans le temps afin d'examiner si 5 patients adultes porteurs de douleurs dues à un AIDS ont pu bénéficier d'une approche hypnotique spécifique. Les 3 variables de cette étude : a) auto-évaluation de la sévérité de la douleur, b) auto-évaluation du pourcentage de temps douloureux, c) quantité de PRN médicaments antalgiques absorbée. Les résultats furent rassemblés pendant 12 semaines incluant une semaine sans traitement et 11 semaines de traitement. Les modèles ARIMA (moyennes mobiles d'auto régression intégrée) furent utilisés pour déterminer les effets de l'intervention hypnotique au-delà et au-dessus des composants auto-régressifs des résultats obtenus. Les 5 patients ont obtenu de façon significative une amélioration d'au moins 1 variables sur 3 à la suite de l'intervention hypnotique. 4 des 5 patients ont rapporté une diminution significative de la consommation d'antalgiques pendant la phase de traitement.

 

Etude d'un cas sur l'efficacité d'une intervention psychothérapique pluridisciplinaire dans l'hypertension artérielle.
Jeffrey J. Borckardt

Cette étude examine l'efficacité d'une intervention psychothérapique pluridisciplinaire utilisant l'hypnose dans le traitement d'un cas d'hypertension. Une conceptualisation éclectique et systématique ainsi que l'approche thérapeutique était implémentée d'une approche psychodynamique, comportementale, d'éléments cognitivo-comportementaux. L'hypnose fut utilisée pour soutenir chacune des modalités du traitement. L'analyse et le suivi dans le temps ont montré que les interventions psychologiques étaient associées à une diminution de la pression artérielle diastolique. En outre, l'effet de l'intervention psychologique était significative au-delà même du traitement médicamenteux. Cependant l'intervention psychothérapique n'a pas eu d'effet sur la pression artérielle systolique. La souplesse de l' l'hypnose comme outil thérapeutique est discutée en termes d'une intérêt potentiel dans ce traitement. 

 
trymax курсы английского языка в москве